3 choses à faire pour dépolluer son esprit

Il est maintenant largement admis qu’il est important de prendre soin de son corps en pratiquant du sport et en le nourrissant sainement. 

Mais encore peu de personnes font de même avec leur esprit. Or, c’est ce qu’il se passe dans votre tête qui va déterminer votre vie et votre réussite (peu importe la définition que vous donnez à ce mot), pas les évènements extérieurs ou la chance.

Comme le dit si bien Charles R. Swindoll : « la vie, c’est 10 % ce qui vous arrive, et 90 % ce que vous en faites ». (Si vous aimez les citations, j’en partage une par jour sur les réseaux sociaux : facebook, twitter, instagram.)

Et ce que vous en faites est grandement déterminé par votre état d’esprit. Donc si vous voulez obtenir la vie dont vous rêvez, vous devez prendre soin de lui.

Si vous ne le faites pas, vous resterez spectateur de votre vie et n’obtiendrez pas les résultats que vous désirez.

Voici donc 3 actions à entreprendre maintenant pour dépolluer votre esprit, devenir plus positif et prendre le contrôle de votre existence.

Arrêter de regarder les infos

Quelle merveilleuse invention que le journal télé ! Si vous voulez vous sentir mal instantanément vous n’avez qu’à allumer votre télé, vous installer dans votre canapé, et écouter quelqu’un vous parler de tous les évènements horribles qui se passent dans le monde. 

(Je parle du journal télé, mais il en va évidemment de même pour le journal papier, la radio, ou encore les sites relayant ces informations.)

Vous avez dû le remarquer, la plupart des informations que l’on vous transmet ne sont pas positives, et sont souvent même anxiogènes.

pollution esprit

Vous est-il déjà arrivé de vous demander pourquoi les médias ne relayaient que des évènements négatifs ? 

Non, ce n’est pas parce que le monde devient de plus en plus mauvais, contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire. 

Effectivement, c’est ce qu’une personne qui regarde les informations quotidiennement aura tendance à penser. Je suis sûre que vous l’avez même déjà entendu dans des phrases telles que « mais où va le monde ! », ou d’autres expressions du même genre. 

Mais c’est une vision erronée qui ne reflète pas la réalité. Les médias ne vous présentent qu’une infime partie de ce qu’il se passe sur notre planète, et c’est la plus alarmiste.

Alors pourquoi tant de négativité ?

La vérité c’est tout simplement que LE NÉGATIF FAIT VENDRE. 

En effet, notre cerveau possède un biais cognitif appelé le biais de négativité. Nous sommes beaucoup plus réceptifs au négatif qu’au positif. Et cela pour une bonne raison : c’était autrefois une question de survie, nous devions rester à l’affût de tous les dangers potentiels. 

Maintenant, même si nous avons beaucoup moins de chance de nous faire attaquer par un mammouth, notre cerveau a gardé ce comportement.

Par ailleurs, le but des médias, comme toute entreprise, consiste à gagner de l’argent. Dans leur cas, en captant l’attention du plus grand nombre de personnes possible. 

Et cela fonctionne à merveille ! La plupart des gens regardent les infos, lisent le journal, ou bien encore écoutent la radio. 

Mais ont-ils vraiment réfléchi à l’impact que cela avait dans leur vie ? Et si c’est votre cas, vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Nourrir votre cerveau avec ce genre d’informations procure le même effet que donner du fast food à votre corps. Pas top n’est-ce pas ?

Pourquoi les gens regardent les informations ?

Je ne me souviens pas avoir déjà voulu consommer ce type de contenu, alors pour essayer de comprendre ce qui pousse beaucoup d’entre nous à le faire, j’ai posé la question autour de moi.

Deux points reviennent principalement : 

  • Pour rester informé et être au courant de ce qu’il se passe dans le monde
  • Pour ne pas paraître ignorant pendant les conversations 

Pour beaucoup de personnes, il semble inconcevable de ne plus suivre l’actualité. Ils se sentiraient en décalage avec la société. 

Mais imaginez que vous arrêtiez de consommer toutes ces sources d’informations négatives. Que se passerait-il ? Le monde irait-il plus mal ? N’auriez-vous plus aucun sujet de conversation ?

La réponse est non, évidemment, cela ne changerait rien aux évènements qui se produisent. Ce n’est pas comme si vous agissiez lorsque vous voyez des catastrophes arriver. Vous ne faites que laisser entrer de l’information dans votre esprit, qui ne vous apporte rien et que vous aurez oubliée d’ici quelques jours.

Quant au second point évoqué, tellement d’autres sujets de conversation passionnants existent !

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, je vous suggère de tester l’expérience par vous-même. Ne consommez plus de « news » (télé, journal, radio, internet) pendant une semaine.

Vous pourrez constater que vous avez survécu et découvrirez si oui, ou non, cela vous a été profitable.

Pratiquer la méditation

méditation

La pratique de la méditation se démocratise de plus en plus et c’est une excellente nouvelle ! Elle améliore notre niveau de conscience et apporte une plus grande sérénité dans notre vie.

Ses bénéfices

Elle agit sur notre esprit comme le fait une douche sur notre corps. La méditation nettoie notre cerveau de toutes les pensées négatives et ruminations que nous accumulons.

Ses effets bénéfiques sont démontrés par de plus en plus de recherches scientifiques.

En voici des exemples :

  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Réduction du risque de dépression 
  • Augmentation de l’attention
  • Amélioration du système immunitaire
  • Amélioration du sommeil

Comment pratiquer la méditation ?

La plupart des gens croient que la méditation consiste à ne plus penser. Mais ce n’est absolument pas l’objectif. Si vous essayez d’accomplir cela, vous obtiendrez l’effet inverse.

Le principe est de se reconnecter au moment présent. Pour cela, différents exercices sont pratiqués :

  • Concentration sur sa respiration 
  • Scan mental de tout son corps
  • Visualisation 
  • Et bien d’autres…

Vous n’avez pas besoin de faire des séances de 30 min. Vous pouvez par exemple commencer par 5 min chaque jour. Le plus important est la régularité. Mieux vaut 5 min tous les jours que 30 minutes une fois par semaine.

Je ne pratique la méditation que depuis 10 mois, mais je perçois déjà des effets bénéfiques. Je fais des séances quotidiennes de 20 min. Suivant les périodes, je suis plus ou moins assidue. Il m’arrive de manquer une journée (ou plus, mais c’est plus rare).

J’utilise l’application headspace que je trouve géniale. Elle est cependant en anglais, si vous n’êtes pas suffisamment à l’aise avec cette langue, vous pouvez tester l’application petit bambou  en français.

Vous n’avez qu’à l’installer, lancer une séance en choisissant le temps pendant lequel vous souhaitez méditer, et vous laisser guider par une voix qui vous explique comment procéder.

Bien choisir son entourage

Prendre soin de son esprit c’est un peu comme s’occuper de sa maison. Vous faites le ménage régulièrement (j’espère) et faites en sorte de vous sentir bien chez vous. Un peu de déco, des coussins bien moelleux et de l’encens pour que ça sente bon. 

Imaginez maintenant que quelqu’un vienne et jette ses ordures chez vous alors que vous aviez pris bien soin d’avoir un intérieur propre. Je ne suis pas sûre que vous apprécieriez…

Eh bien c’est la même chose pour votre esprit. Certes, les personnes ne peuvent pas entrer dans votre tête au sens propre. Mais nous sommes énormément affectés par les pensées et les émotions des autres, elles se reflètent dans leurs paroles et dans leurs actes. 

Les individus aux émotions toxiques ont tendance à se décharger sur vous, de la même manière qu’elles viendraient déposer leurs poubelles dans votre salon.

Plus vous fréquenterez ces personnes et plus l’état d’esprit positif que vous vous efforcez de cultiver sera fragilisé.

Mais n’oubliez pas que c’est VOUS qui êtes en charge de votre maison (et donc de votre esprit), et personne d’autre. C’est donc à vous de faire en sorte que cela ne se produise pas.

Comment choisir notre entourage

Alors oui, je sais, ce n’est pas toujours évident de choisir son entourage. Mais minimisez ce genre de situations le plus possible. Évitez les râleurs de compétition, les pessimistes, et autres types de personnes négatives.

Connectez-vous à des individus ayant le même état d’esprit et les mêmes aspirations que vous. Si vous n’en connaissez pas, pas de panique, internet est là ! 

Nous vivons dans une magnifique période (quoi qu’en disent les médias), dans laquelle il est extraordinairement simple d’être en contact avec des gens inspirants ayant la même vision que nous.

De plus, si vous entrez en conversation avec ce type de personnes, vous pourrez avoir des sujets de discussion bien plus stimulants et motivants que la dernière actualité…

Personnellement, j’utilise internet pour suivre des personnes qui m’inspirent et qui reflètent ce que je désire devenir.

Si ce n’était pas déjà le cas, j’espère que cet article vous aura fait prendre conscience de l’importance de la qualité de ce que vous laissez entrer dans votre esprit.

Dites-moi en commentaires si ce sont des choses que vous faites, et si ce n’est pas le cas, quand allez-vous essayer ?! 🙂

Je serais également ravie de connaître vos astuces pour garder un esprit sain !